• Enceinte, alcool ou pas ?

    Ce mois-ci, vous avez vu défiler sur ma page Facebook quelques illustrations pour Santé publique France sur la consommation d'alcool pendant la grossesse. Lorsqu'ils m'ont contactée pour travailler avec eux pour cette campagne de sensibilisation, j'ai tout de suite été 100% partante – c'est un sujet qui me tient à cœur !

    Enceinte, alcool ou pas ?

     

    Comme le savez peut-être, j'ai vécu mes trois premières grossesses et accouchements en Angleterre. Dès ma première grossesse, j'ai été surprise de constater les différences entre les deux pays. En France, je constatais que les futures mamans renonçaient le plus souvent à l'alcool, mais sans avoir trop de scrupules à faire une petite entorse par ci par là pour une occasion spéciale.

     

    La vérité, c'est qu'on ne sait pas exactement à partir de quelle quantité bue l'alcool devient nocif pour le foetus. Ce qu'on sait, par contre, c'est que tout ce que mange ou boit la future maman finit par passer dans le placenta, qui nourrit le bébé mais ne filtre pas l’alcool. On sait aussi qu'un bébé dans le ventre de sa maman est toujours en plein développement, et que son foie et ses reins auront donc beaucoup plus de mal à éliminer l'alcool... C'est pour cette raison qu'en France, on promeut une tolérance zéro depuis déjà quelques années.

    Enceinte, alcool ou pas ?

    Cette nouvelle campagne de sensibilisation vise à rappeler à toutes les futures mamans que cette tolérance zéro alcool ne sert pas à les empêcher de s'amuser, mais que l'alcool peut avoir des répercussions néfastes sur leur bébé. C'est plus facile de se passer de quelque chose quand on sait pourquoi (ou pour qui) on se prive !

    Enceinte, alcool ou pas ?

     

    En tout cas, moi, je n'ai pas envie de faire courir le risque à mon bébé ; je m'autoriserai peut-être un petit verre après sa naissance, histoire de fêter l'heureux événement*, mais en attendant, je préfère me ‘’saouler’’ au jus de pommes !

     

    Enceinte, alcool ou pas ?

     

     

    Et vous alors, vous en pensez quoi ?

     

    *voir les recommandations de Santé Publique France : http://inpes.santepubliquefrance.fr/70000/cp/15/cp152908-alcool-grossesse-risque.asp

    « Mots d'enfantC'est une fille ou un garçon ? »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Marie
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 09:18
    Jamais vu d'alcool pendant ma grossesse (enfin du moment que je l'ai su) et j'adore les dessins c'est une tres bonne campagne. N'hésite pas à nous faire un mix qu'on puisse partager.
    2
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 09:23
    Par amour pour son enfant à naître, on peut faire l'effort pendant 9 mois de s'en priver totalement !
    3
    Léonie
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 10:32
    Bonjour! Personnellement j'ai pratiqué une abstinence totale pendant mes grossesses. Car se faire plaisir pour quoi quelques minutes et risquer un problème à vie à son enfant je trouve cel bien absurde. Pour ma seconde grossesse j'ai même arrêté l'l cool quand j'ai cessé de prendre ma pilule histoire d'être tranquille. Et puis comme excuse je dis simplement que je n'en I Ps envie ou bien que je conduis ;) bonne journée Héloïse
    4
    Anne
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 11:45

    Pas d'alcool non plus pendant mes 2 grossesses. Et même les fois où j'en avais envie (genre coupette pour le Nouvel An), le goût me rebutait (le corps est bien fait).

    Et pas d'alcool non plus pendant les allaitements si les tétés ne sont pas espacées de plus de 10-12 heures. Une fois les tétées espacées de 10/12 heures, je m'autorisais un verre de vin le soir, pour ma fille. Pour la seconde grossesse, Raphaël n'a pas encore 5 mois.. Donc je patiente avec des jus divers et variés!

    Je me dis: qu'est-ce que 9 mois, 1 an ou 18 mois dans une vie? Une miette pour moi... et potentiellement une vie gâchée pour eux! Donc 0 tolérance alcool pendant la grossesse ET l'allaitement.

    5
    Erinael
    Samedi 1er Octobre 2016 à 12:57

    Je pense que c'est terrifiant à quel point se poser la question de boire ou ne pas boire d'alcool pendant sa grossesse soit si présent.
    c'est quand même loin d'être un truc indispensable et si c'est si dur pour certaines de ne pas boire pendant 8 ou 9 mois, si ça leur demande un réel "effort" il faudrait qu'elles se posent des questions sur leur dépendance.

    6
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 21:43

    Ici aussi, ça a été tolérance zéro avec l'alcool dès que j'ai su être enceinte. Je me souviens même d'avoir pleuré toutes les larmes de mon corps un jour parce que j'avais mangen de tiramisu sans faire gaffe à l'amaretto !

    7
    emilie
    Lundi 3 Octobre 2016 à 15:34

    bonjour, alors moi je vais être le vilain petit canard, j'avais la permission du medecin pour boire une coupe de champagne au jour de l'an et a mon anniversaire, ce que j'ai fait sans le moindre complexe. par contre j'ai évité tout ce qui est aspartame et ça n'était pas simple car diabete gestationnel pour les 2 grossesses.

    bref, mes filles sont en bonne santé!

    tout n'est que question de modération!

    8
    ACT
    Mardi 18 Octobre 2016 à 22:41

    Bonjour,

    Votre blog est excellent, bravo !

    Je trouve super votre engagement pour la prévention du syndrome d'alcoolisation foetale. En tant que sage-femme, je ne peux qu'approuver.

    Excellente fin de grossesse et beaucoup de bonheur à toute la famille !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :