• Epopia (Rêve aux lettres)

    Rêve aux lettres, vous connaissez ? C'est une aventure merveilleuse qui donne envie à votre enfant de lire et d'écrire en le faisant participer activement à sa propre histoire. Le principe est simple : en vous inscrivant sur le site, vous choisissez un abonnement qui vous convient et l'histoire qui sera envoyée à votre enfant par courrier. La personne qui envoie le premier courrier attend ensuite une réponse de la part de votre enfant, qui lui permettra de personnaliser entièrement la suite de l'histoire... et ainsi de suite jusqu'à la fin de votre abonnement !

    Le principe me plait beaucoup ; je suis une grande fan de livres et de tout ce qui incite les enfants à lire et écrire. William est TRES demandeur, il lit tout le temps et commence à déchiffrer quelques mots. Et comme nos enfants ne vont pas à l'école, on est toujours ravis de tester de nouvelles méthodes ! Alors cette année, on teste l'aventure Rêve aux lettres... et vous serez aux premières loges pour savoir ce qu'on en pense !

    (A noter que Rêve aux lettres est normalement destiné aux plus de 5 ans ; Will est officiellement encore un peu petit)

     

    Première étape : l'inscription sur le site internet. Au début, on renseigne des détails basiques : fille ou garçon, âge de l'enfant, son prénom... Puis, on a le choix entre deux histoires selon l'âge. Pour William, c'était "Mon royaume" ou "Ma réserve naturelle". Etant donné qu'il a tout juste 4 ans, on m'avait conseillé de choisir plutôt la seconde, plus adaptée aux plus petits. Ce sera donc la réserve naturelle de William ! Les options suivantes permettent de personnaliser quelques détails, c'est plutôt sympa :

     

    Rêve aux lettres

     

    (Bon, il a finalement changé son plat préféré en crumble aux pommes et pour le plat qu'il déteste le plus, il a choisi des épinards sans hésiter) 

     

    Il ne nous reste plus qu'à valider tout ça, et à attendre le premier courrier !

     

    PREMIER COURRIER

     

    Quelques jours plus tard, il est arrivé dans notre boîte aux lettres... William était ravi d'avoir du courrier à son nom et de découvrir tous les petits trésors à l'intérieur !

    Rêve aux lettres

    Une carte de sa réserve animalière, des vignettes à coller sur la carte, sa propre clé, un certificat à son nom, un badge, et plein de lettres !

     

    Ce n'est pas une personne qui lui a écrit, mais quatre ! Son nouveau petit copain Samy, le chef de la sécurité, la vétérinaire, et l'intendante. Toutes avaient plein de choses à raconter, et quelques questions à poser à William ! Il se trouve que suite à la disparition de l'ancien directeur du parc, c'est William qui a été nommé directeur à sa place. C'est donc à lui de prendre les décisions importantes et de diriger son petit personnel. Super ! J'avoue qu'au début, j'étais un peu méfiante, parce que j'avais peur que l'histoire tourne autour d'un zoo (alors qu'on est complètement contre)... Mais en fait, même s'il faut renvoyer les réponses au "service des courriers zoologiques", il s'agit à priori plutôt d'une réserve naturelle qui accueillerait des animaux réels et fantastiques. J'attends de voir la suite, mais j'ai été un peu rassurée après ce premier courrier.

     

     

    Rêve aux lettres

     

     

    William a répondu lui-même aux questions qu'on lui posait (c'est moi qui ai écrit pour lui sur le formulaire de réponses). Quelques exemples de questions : "Nous voulons vous offrir un animal de compagnie rien qu'à vous. William, quel animal de compagnie choisissez-vous ? Comment voulez-vous l'appeler ?" ou le petit Samy, 3 ans, qui lui raconte une blague et lui demande s'il en connait une autre... Ce à quoi William a répondu que c'était rigolo quand ses frères faisaient des prouts, mais passons. Je suis restée fidèle à ses paroles et c'est donc ce que j'ai écrit ; j'espère que Samy apprécie ce genre de blagues ! 

    En tout cas, ça a beaucoup amusé William de savoir que Samy avait fait exprès d'embêter Robert (le chef de la sécurité) parce qu'il avait essayé de lui faire manger des épinards... Alors que lui aurait préféré du crumble aux pommes, évidemment ;)

    William a aussi pris le temps de faire un beau dessin :

     

    Rêve aux lettres

    Il a dessiné un nouvel animal qui change de couleur tous les jours.

     

    Puis on a renvoyé le courrier, sans oublier de noter son nom de code... sans quoi la lettre risquerait de se perdre !

    William a reparlé pendant des jours de son parc, il en est très fier ! Vivement le prochain courrier :) (que je vous partagerai ici aussi !) En attendant, vous pouvez aller faire un tour sur le site internet Rêve aux lettres ou leur page Facebook !

     

    DEUXIÈME COURRIER

     

    Oh la la, j'ai tellement de retard dans la publication de cet article que j'ai presque honte de le publier... (Je ne dirai pas que j'ai déjà reçu le troisième courrier, non non, ce sera pour la semaine prochaine !) Bref, mieux vaut tard que jamais, alors : William a reçu son deuxième courrier !

    Comme la première fois, il était ravi de lire son nom sur l'enveloppe et a tout de suite deviné que la lettre venait de son parc animalier.

     

    Epopia (Rêve aux lettres)

     

    Il a eu d'autres autocollants à coller sur sa grande carte, qui représentaient les nouvelles personnes qui lui écrivaient. Panique cette fois-ci au parc Animali, la clé du parc a été perdue ! A William de décider s'il faut chercher le coupable, ou alors chercher du métal spécial dans les mines pour en fabriquer une nouvelle. C'était sympa de pouvoir regarder sur la carte où étaient les mines.

     

    Epopia (Rêve aux lettres)

     Pendant ce temps, Ezra se demande quoi coller sur la carte...

     

    Et bien-sûr, il a eu une réponse de son copain Samy, qui a trouvé sa blague rigolote, ouf ! Et lui a aussi envoyé une petite surprise...

    Epopia (Rêve aux lettres)

    Des graines de haricots ! Wahou, William était ravi d'apprendre qu'on allait les faire pousser, mais un peu frustré quand il a compris que ça prendrait quelques jours... Qu'à cela ne tienne, il a pris soin de sa petite plante tous les jours, et elle a bien grandi !

    Epopia (Rêve aux lettres)

     

    On n'a pas oublié de répondre au courrier et d'aller poster la lettre, avec un petit dessin en prime... La suite au prochain épisode !

    (P.S : vous avez peut-être remarqué que "Rêve aux lettres" a changé de nom et s'appelle maintenant "Epopia" - si vous êtes curieux, vous pouvez en lire la raison ici ! Quoi qu'il en soit, le concept reste le même :))

     

     

    TROISIEME COURRIER

     

    William a (enfin) ouvert son troisième courrier ! 

     Epopia (Rêve aux lettres)

     Comme d'habitude, le petit autocollant a mettre sur la carte...

     

    Cette fois-ci, beaucoup de bébés zébus sont nés au parc Animali et William a dû choisir entre agrandir leur enclos ou les déplacer vers de plus grands espaces. Il a aussi fallu décider du sort du pauvre monsieur blessé que Robert, Alan, et Samy ont rencontré en allant chercher du métal spécial dans les mines... (voir le deuxième courrier). 

    William a pris ses décisions et on a rempli le formulaire de réponse ensemble. Il y avait aussi d'autres questions plus générales, par exemple "Sais-tu comment se passent les naissances des bébés animaux ?" Je sens qu'on va apprendre plein de choses avec les prochaines lettres !

    Le courrier était rempli de petites surprises...

    Epopia (Rêve aux lettres)

    Un dessin de "Clam", le singe protégé de William ! Il était super content, parce qu'il avait demandé à quoi il ressemblait quand on avait envoyé le dernier courrier :)

    Il a même fini par le colorier !

    Epopia (Rêve aux lettres)

     

    Et comme vous voyez sur la photo précédente, une girafe en papier à construire... Bon, pour un enfant de 4 ans, c'était vraiment compliqué. Heureusement que papa est venu à la rescousse, mais même lui a mis pas mal de temps à la découper et demande votre indulgence par rapport au résultat...

      

    Epopia (Rêve aux lettres)

    Hihihi 

     

    Mais en tout cas, ça a beaucoup plus à William qui n'arrête pas de jouer avec !

    Merci Epopia et vivement le prochain courrier !

     

    QUATRIÈME COURRIER

     

    Ce mois-ci, William a fait la connaissance d'un nouveau personnage : Badoumba, le chef du village qui possède les mines que William dans lesquelles William voulait aller chercher le métal spécial pour fabriquer une nouvelle clé (voir courriers précédents). Mais en échange, Badoumba a besoin d'un service : ses chèvres sont très malades et il demande si William peut lui envoyer Séraphine, la vétérinaire du parc.

     

    Epopia (Rêve aux lettres)

    Le nouvel autocollant personnage à ajouter sur la carte !

     

    J'aime beaucoup le fait que chaque courrier réagisse aux réponses de William. On a vraiment l'impression qu'il dirige l'histoire, et Will est ravi d'en faire partie ! La dernière fois, il avait dit qu'il ne savait pas comment se passaient les naissances d'animaux, alors Sami lui a raconté comment ça se passait chez les éléphants, les kangourous, et les girafes.

    Il y a même des petits commentaires directs par rapport à ses réponses (par exemple "Vous avez bien fait de nous demander de continuer la mission. Nous avons bien failli tomber dans un piège !") Vous imaginez comme William est content de lire tout ça.

    On a aussi eu la bonne surprise de recevoir une carte éducative sur le rat taupe glabre, qui contient quelques informations intéressantes sur cet animal ainsi qu'une photo. On va pouvoir la garder !

     

    Epopia (Rêve aux lettres)

     

    Sami a aussi envoyé à William un coloriage magique adapté à son âge. Ici c'était donc très facile, mais j'imagine que les activités proposées varient en fonction de l'âge de l'enfant qui reçoit ces courriers...

     

    Epopia (Rêve aux lettres)

    (Bon, je ne vous montre pas le résultat final, puisque William a finalement décidé que c'était bien plus rigolo de repasser en rouge par-dessus...)

     

    Et comme d'habitude, on a complété le formulaire de réponse ! Cette fois-ci, William a dû choisir quel fourrage commander (les réserves de fourrage du parc ayant été inondées), décider s'il voulait envoyer Séraphine la vétérinaire pour soigner les chèvres de Badoumba, et raconter s'il s'était déjà blessé... ("Oui, c'était un truc très chaud dans le four qui m'a fait mal"). Il y a aussi toujours un petit espace pour raconter autre chose ou faire un beau dessin, selon les envies de l'enfant :)

     

    Epopia (Rêve aux lettres)

     

     

    CINQUIÈME SIXIÈME COURRIER

     

    Houlala, ça fait bien trop longtemps que je ne vous ai pas reparlé de notre aventure épistolaire avec Epopia ! Il y a d'abord eu un cinquième courrier, que j'ai complètement loupé puisque c'est Mat qui s'est occupé de le lire avec William et qui l'a renvoyé avant que j'ai le temps d'en voir la couleur... Puis le sixième, qui est arrivé début Décembre, mais que nous avons ouvert il y a deux jours seulement ! (Fin de grossesse, Noël, nouveau-né, tout ça...)

    BREF ! William n'avait pas pour autant oublié son parc et était toujours aussi ravi d'ouvrir son courrier. Apparemment, dans la correspondance que j'ai ratée, il y avait un problème de plante qui envahissait les prairies. Je ne sais pas ce que William avait décidé pour y remédier, mais on dirait que ça a marché, puisque les lettres précisent qu'elle a disparue.

    Comme à chaque fois lorsqu'on reçoit une enveloppe d'Epopia, on y trouve plusieurs lettres, un autocollant (qui correspond à un nouveau personnage) à coller sur la grande carte du parc que nous avons reçu au tout début, et quelques petits plus (cette fois-ci, une fiche descriptive sur un animal et un jeu labyrinthe). Chaque mois, il y a un nouveau dénouement, et l'enfant doit choisir comment y faire face. On aide William à lire ses lettres, puis il complète le formulaire de réponse qu'on renvoit à Epopia.

     

    Epopia (Rêve aux lettres)

     

    Quelques mois après le début de notre échange de courrier, voici mon avis :

     

    Les + 

    - Du courrier adressé à l'enfant, c'est quand-même chouette. William est toujours heureux de l'ouvrir.

    - Il y a souvent de petites expériences à tester.

    - On y apprend des choses intéressantes.

    - Si on est en retard dans le renvoi du courrier (no comment...), le parent reçoit un gentil mail de rappel dans sa boite mail (Parfois, il en reçoit deux... Je ne vous dirai pas comment je sais ça.) Pratique pour les parents un peu tête en l'air ou très occupés.

     

     

    Les -

    - Je trouve un peu dommage que les personnages ne réagissent pas plus à ce que William répond dans sa lettre. Ses décisions par rapport au problème du moment sont toujours prises en compte, mais moins ses dessins ou ses petits mots personnels. Bon, je reconnais que William est encore très petit et que ce qu'il raconte n'est pas follement excitant ("Je veux vous dire que j'aime dormir" ... voilà voilà).

    - Et même si William n'a officiellement pas encore l'âge que recommande Epopia (5 ans), je trouve aussi que certaines lettres sont un peu longues pour les plus petits. William sait lire, mais il y a beaucoup de lettres et beaucoup de texte, ce qui le décourage un peu. Pas grave puisqu'on est contents de lire les lettres avec lui, mais ce serait sympa d'avoir un service encore plus adapté aux plus jeunes. 

     

    Vous pouvez lire les avis d'autres familles abonnées à Epopia en cliquant ici !

     

    On attend le prochain courrier et on essaiera d'être plus rapides, cette fois !

    « Tu sais pourquoi t'es belle ?Un nouveau légume »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Juillet 2016 à 15:03

    J'ai vu Rêve aux Lettres sur FB et je trouve ca génial sur le principe. Elephapotame est encore TRES petit (9 mois bientôt...), mais si ca existe encore quand il aura l'age, j'aimerais beaucoup pouvoir l'inscrire, ancienne membre du Club des Amies de Barbie : j'adorais recevoir un courrier tous les... ?? mois ? Avec des histoires et tout... Là, le concept va plus loin, c'est franchement chouette. Cela dit, j'étais un peu dubitative quand même... Donc je suis ravie que tu nous fasses ce petit compte rendu ! Merci :) et pour l'instant, c'est prometteur ! Hate de voir la suite !

      • Aude-Rose
        Mercredi 24 Août 2016 à 10:52

        Je suis dans le même cas que vous. J'espère que l'aventure "Epopia" tiendra sur le très long terme pour que je puisse en faire profiter mon chaton de 9,5 mois.

        Merci pour le partage de votre expérience à vous et Williame. On en découvre des choses sympa avec vous.

      • Mercredi 22 Mars à 09:51

        Bonjour et merci pour ces chouettes commentaires ! Nous espérons aussi toujours exister lorsque vos enfants auront l'âge requis ! :) 

    2
    Elodie
    Jeudi 14 Juillet 2016 à 18:36
    Mon fils n'a que 10 mois mais il y a quelques semaines j'ai lu un article sur rêve aux lettres et je l'ai déjà noté pour dans 4 ans :) ton article me conforte encore plus dans cette idée !
      • Mercredi 22 Mars à 09:52

        Au plaisir d'accueillir votre fils dans 4 ans ;) 

    3
    Olly
    Vendredi 15 Juillet 2016 à 07:22
    Je sais que ce n'est pas le sujet du post, mais étant à la base soigneur animalier et ayant travaillé dans des zoos, j'ai quand même tilté sur votre texte. Je ne compte pas faire une tirade sur le bien fondé des zoos (même s'il y aurait beaucoup à dire), mais juste vous mettre en garde sur le fait de ne pas fermer dès aujourd'hui des portes à ce que vos enfants pourraient vouloir faire comme métier demain.
    J'ai moi même un père anti-zoo à la base (il a changé d'avis avec le temps), ce qui fait que j'ai grandi avec des idées reçues complètement fausses et que pendant des années, je n'ai pas osé m'avouer à moi même que je voulais travailler en parc zoologique. J'ai essayé de faire des études qui ne m'intéressaient pas pour me déculpabiliser, parce que j'avais l'impression que mon rêve était quelque chose de mal, de cruel. Puis plusieurs évènements m'ont amenée à reconsidérer mes choix. Je me suis renseignée hors des sites internet anti zoo (comme dauphins libres ou peta) et j'ai réalisé que les zoos n'étaient pas les prisons horribles qu'on m'avait décrites. J'ai enfin osé me lancer et toucher mon rêve du doigt.
    Alors s'il vous plaît, faites ce cadeau à vos enfants: laissez leur décider et se faire une opinion sur la question.
    4
    Samedi 16 Juillet 2016 à 13:17

    Que de point commun décidément, ayant un petit garçon qui se nomme Ezra nous sommes aussi végés et contre toute exploitation animale. :)
    En tout cas je ne connaissais pas ce rêve aux lettres, je me garde l'idée sous le coude quand mes loulous seront plus grands :) bisous

      • Mercredi 22 Mars à 09:56

        Nous serons ravis d'accueillir vos loulous ! :)

    5
    Mashumaro
    Jeudi 25 Août 2016 à 14:17

    Bonjour,

    je suis intrigué: le concept à l'air génial, mais je ne comprend pas pourquoi le sexe de l'enfant est demandé, et j'ai peur que ça aille au delà des accords dans le texte. Est-ce que vous avez remarqué des thèmes qui sont stéréotypiquement masculins?

    (je suis vegan aussi, et soulagé de voir que ça ne fait pas l'apologie des zoo ^^)

      • Jeudi 25 Août 2016 à 14:44

        C'est au parent de choisir le thème, peu importe le sexe de l'enfant. 

      • Mercredi 22 Mars à 09:59

        Nous demandons le sexe de l'enfant pour la personnalisation de l'histoire. Mais nos histoires ne sont pas genrées et s'adressent aussi bien aux filles qu'aux garçons ! Si les filles veulent diriger un Royaume, elles le peuvent ; si les garçons veulent soigner des animaux ils le peuvent aussi :) 

    6
    Lundi 21 Novembre 2016 à 14:37
    Simon

    C'est vraiment super Epopia, testé avec mes deux petits pirates qui ont tous deux adorés l'expérience. C'est idéal quand on a pas de grand-mère patiente pour mettre en place une correspondance.

      • Mercredi 22 Mars à 10:00

        Merci Simon ! Et merci pour votre article :) 

    7
    Mc Amy
    Lundi 16 Janvier à 21:54

    Bof bof... beaucoup de poudre aux yeux pour pas grand chose : Un poster, deux coloriages, 3 autocollants... et chaque retour de correspondance est payante. Juste un système pour se faire pas mal d'argent alors que lire des histoires à vos enfants ou les livres dont ils sont les héros réveillent tout aussi bien l'imagination ! 

      • Helene
        Jeudi 26 Janvier à 19:04
        Assez d'accord si LN ne paye pas on a pas la suite des avent
      • Mercredi 22 Mars à 10:41

        Bonjour Mc Amy, 

        Nous sommes navrés d'apprendre votre déception et de l'image que vous vous faites d'Epopia.
        Nous sommes une jeune maison d'édition, et une équipe de passionnés, soucieux d'apporter de la magie et du rêve aux enfants et bien loin de faire de l'argent.  Derrière chaque courrier se cache des écrivains qui lisent et répondent aux courriers de chaque enfant. Ainsi, les lettres sont personnalisées et l'histoire interactive. Nous travaillons en partenariat avec des entreprises adaptées pour l'impression et la mise sous plis. Nous ajoutons des surprises dans chaque lettre pour participer à la magie de l'histoire. Ainsi, notre support innovant est coûteux à mettre en oeuvre. Nous sommes ouverts à toutes remarques ou propositions pour nous améliorer alors n'hésitez pas à nous envoyer un petit mail ;) 

    8
    Helene
    Jeudi 26 Janvier à 19:03
    J'ai passé commande pour mon fils et j'ai choisis la formule 3 courriers qui est déjà assez coûteuse je trouve environ 60€ ... je suis assez satisfaite des envois cependant je trouve dommage qu ils poussent à la consommation! Jules a reçu ses trois courriers et reste sur une énigme qu'il découvrira si papa et Maman acceptent de payer pour la suite :(
    Jules est très déçu et insite pour avoir la suite! Je trouve dommage de pousser à la consommation et de recevoir des mails insistants pour acheter la suite des lettres
      • Mercredi 22 Mars à 10:46

        Bonjour Hélène, 

        Nous sommes navrés de votre déception et de celle de Jules. Notre idée n'est pas de pousser à la consommation mais que l'enfant vive une belle et magique aventure. Nos histoires sont ainsi conçues pour s'étendre sur 12 courriers mais s'il reste un courrier à votre compteur, nous pouvons à tout moment, clôturer de manière positive et valorisante l'aventure de votre enfant.
        N'hésitez pas à revenir vers nous pour toutes suggestions ou remarques !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :