• Être une famille minimaliste - 1. Le dressing

    Il y a deux ans, Mat et moi avons commencé un processus de désencombrement de notre maison. Il nous a fallu une année entière avant d'arriver à un point où on était satisfaits de ce qu'il nous restait. Enfin débarrassés des affaires qui s'empilent ! Aujourd'hui, on est heureux d'être devenus une famille minimaliste. On y trouve tellement d'avantages !

     

    - Plus de place

    - Moins de désordre (je vous rassure, le désordre existe quand-même avec 4 enfants, mais il est moindre !)

    - Plus rapide à ranger et à nettoyer

    - Moins d'argent dépensé

    - Et surtout, surtout, ça nous a libéré du temps pour profiter en famille !

     

    Souvent, quand on parle de minimalisme autour de nous, les gens sont étonnés et curieux. C'est vrai que la société d'aujourd'hui nous pousse tellement à consommer que c'est devenu normal d'avoir beaucoup (trop) et qu'on a du mal à imaginer un mode de vie différent. Je le sais, parce que c'était le cas pour nous il y a quelques années. Il y a beaucoup de choses dont on était persuadés avoir besoin, mais dont on ne remarque même pas l'absence maintenant. Finalement, beaucoup de ces "nécessités" n'étaient que du superflu...

    Comme le sujet a l'air de vous intéresser, je vous propose une petite série "Être une famille minimaliste" pour vous donner un petit aperçu de notre mode de vie et répondre à vos questions. Je commence en vous montrant notre dressing !

     Être une famille minimaliste - 1. Le dressing

     

    Eh oui, la totalité des habits de toute la famille rentrent dans ce dressing. Sur les photos, il ne manque que les habits qu'on portait et les quelques (peu nombreux) qui étaient en machine.

    Sachant que ce dressing comprend aussi les draps des enfants et les habits qui sont trop petits pour Nino et encore trop grands pour Eden (donc qui ne sont pas portés en ce moment).

    Chacun a un espace qui lui est dédié pour ranger ses habits, mais il arrive que les enfants se les partagent (Nino porte du 2 ans et du 3 ans, Ezra du 3 ans et du 4 ans, et William du 4 ans et du 5 ans.) Voici comment c'est organisé :

     

    Être une famille minimaliste - 1. Le dressing

     

    Quand on a commencé le tri l'année dernière, on s'est d'abord débarrassé des habits qui n'étaient plus à notre taille, de ceux qui étaient en mauvais état, puis de ceux qu'on portait rarement. La dernière étape (la plus difficile) a été de sélectionner encore quelques habits dont on pensait pouvoir se passer pour ne garder vraiment que nos préférés. Il ne faut pas croire que ça a été facile, mais on se rend compte aujourd'hui que ça nous a bien simplifié la vie. Et ça ne veut pas dire qu'on ne s'achète jamais d'habits ; on aime trouver de nouvelles pièces et on profite généralement du changement de saison pour s'acheter du neuf... Comme tout le monde finalement, sauf que chez nous le principe est clair : à chaque nouveau vêtement acheté, on se débarrasse d'un autre. On n'ajoute pas, on échange. Ca nous fait réfléchir sur nos achats ("est-ce que j'aime assez cette petite robe pour l'échanger contre la bleue ?") et ça nous évite de nous retrouver encore avec un tas de vêtements qu'on a à peine l'occasion de porter. Pour les enfants, c'est pareil !

    Et pour le linge : un panier par couleur (blanc, couleurs, noir) pour faciliter le passage en machine. Les machines sont moins fréquentes qu'avant. On reporte plus facilement nos habits avant de les mettre au sale (bon, avec les enfants, ils se salissent quand-même rapidement)

     

    Rien que pour vous, j'ai même fait un petit inventaire.

     

    Les garçons ont environ :

    - 6 pantalons

    - 10 t-shirts manches courtes et longues confondus (+ 2 chemises)

    - 5 pulls

    - 1 ensemble de sport

    - 3 pyjamas

    - 8 caleçons et 8 paires de chaussettes

    - + 2 salopettes pour Nino.

     

    Eden est celle qui a le plus de vêtements, parce qu'on la change plus fréquemment :

    - Une quinzaine de pyjamas

    - Une quinzaine de bodies

    - 2 collants

    - 2 robes

    - 2 ensembles

    - 3 pulls

    - 5 leggins / sarouels

    ... Mais d'ici quelques semaines, l'inventaire sera certainement différent... (C'est que les bébés grandissent tellement vite !)

     

    Voilà pour nous ! Je ne pense pas qu'il y ait un nombre spécial de vêtements à avoir pour se considérer minimalistes... L'idée est simplement de garder uniquement les habits qui sont portés régulièrement, assez pour pouvoir alterner entre les machines, mais pas plus.

     

    Vous en êtes où chez vous ?

    Est-ce que votre armoire déborde à craquer ou au contraire, vous contentez-vous du minimum ?

     

    Et de quel aspect du minimalisme aimeriez-vous que je parle la prochaine fois ?

    « Est-ce qu'il sait que je l'aime ?J'peux pas, j'ai sieste. »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Madame De Poche
    Vendredi 17 Février à 23:54
    Bonjour et merci pour cet article très sympathique. On est ici en pleine réflexion pour réduire notre dressing de parents, car effectivement on a pu voir avec notre enfant qu'un nombre suffisant de pièces, c'est parfait et un grand gain de temps pour s'habiller le matin, et on se sent moins en surconsommation. Je serai preneuse pour la suite d'idées de marques de vêtements qui durent et résistent aux lavages et pourquoi pas français ? Des équivalents adultes de Josette la chouette qu'on adore ?
    Belle soirée.
      • Samedi 18 Février à 11:42

        Super, je vous invite vraiment à faire le premier pas ; c'est le plus difficile, mais qu'est-ce que ça fait du bien ! J'ai effectivement mes marques préférées, mais j'en connais très peu des françaises (6 ans d'expatriation en Angleterre nous ont appris à acheter anglais...). Ceci dit, je cherche, et si je trouve je ne manquerai pas d'en parler :)

    2
    Lilou
    Samedi 18 Février à 05:08
    Article très intéressant ! On aspire au minimalisme chez nous aussi en faisant de plus en plus de tri. Et c'est vrai qu'on apprécie d'avoir une maison épurée. À chaque fois qu'on se débarrasse d'un objet non indispensable, on est super contents :-) De mon côté, j'aimerai bien découvrir votre aménagement de l'espace en tant que minimalistes. J'avais déjà vu les coffres sur Instagram (impressionnée que tout
    les jouets rentrent dedans!). Petite question : votre entourage respecte t'il votre mode de vie? Les grands parents ne sont pas trop tentés d'acheter jouets et vêtements à vos enfants? Car chez nous, c'est ce qui nous encombre le plus...
      • Samedi 18 Février à 11:44

        C'est une bonne idée, je pourrais vous montrer des photos de notre appartement :) Le prochain article sera sur les jouets.

        Pour notre entourage, il a fallu qu'on explique la démarche à nos proches. Globalement, ils ont tous respecté notre choix et on n'a pas eu trop de problème de ce côté-là. Si certains nous offrent du superflu, ils savent qu'on ne va pas le garder longtemps...

    3
    Samedi 18 Février à 08:11

    Bonjour !

    Très intéressant cet article !

    nous avons aussi attaqué de vider un peu notre dressing mais ce n'est pas aussi drastique que vous ^^

    mais déjà se débarrasser de ce qu'on a plus mis depuis longtemps, de ce qu'on n'aime plus, de çe qui ne nous va pas ça épure déjà pas mal !

    ce que je trouve qui encombre vite une maison au finale c'est le matériel que l'on utilise que par moment (souvent saisonnier) matériel de jardinage, de camping, de bricolage, de loisir créatif, drap/couette pour les invités....

    Je veux bien savoir si vous avez agi sur ce type d'objet dans votre démarche minimaliste. Merci !

    juliette

      • Samedi 18 Février à 11:46

        Bonjour Juliette :)

        Oui effectivement, notre démarche minimaliste a débordé sur tous les aspects de notre rangement et consommation. C'est noté, je ferai un article là-dessus !

    4
    oriane
    Samedi 18 Février à 08:17
    Alors je suis une minimaliste qui s'ignore :)
    En effet chez nous il n'y a dans les armoires que le minimum pour tenir entre 2 machines et beaucoup d'occasion
    On rachete quand ceux que l'on a sont uséées
    Pour les enfants au changement de taille on a tres peu de neuf
    5
    Gally
    Samedi 18 Février à 08:18
    Merci pour cet article très intéressant ! Nous nous sommes aussi tournés vers le minimalisme et les vêtements ont été notre premier tri. Là où nous avons du mal c'est la cuisine pour maman (trop de tasses, trop de moules... mais je n'arrive pas à les enlever à cause de ce fichu «au cas où») et les outils pour le papa bricoleur !
      • Samedi 18 Février à 11:48

        Oh la la, pour les outils, j'ai dû batailler... On a gardé plus que ce que j'aurais aimé (sachant que mon mari n'est pas hyper bricoleur), mais Mat s'est quand-même débarrassé de pas mal de choses. On y va petit à petit pour ce qui est le plus difficile. Pas de raison que ça devienne un sujet de confrontation ! Pour la cuisine, j'en ferai un article également !

    6
    Virginie
    Samedi 18 Février à 08:32
    Merci de faire partager votre quotidien! Mon mari est minimaliste comme vous, moi j'apprends à l'être au fil des années. J'aimerais bien voir les placards de cuisine la prochaine fois! J'adore cuisiner et diminuer les placards n'est pas facile! Merci :-*
    7
    Mae
    Samedi 18 Février à 08:48
    Bonjour ! Sujet passionnant...merci !
    De mon côté j aimerais un éclairage sur la façon de gérer les jouets / loisirs des enfants dans votre démarche minimaliste :)
    Merci !!
      • Samedi 18 Février à 11:49

        Ce sera le prochain article de la série ! :)

    8
    Samedi 18 Février à 08:52
    Marie Eve Baltzer
    Merci pour cet article, nous revenons d un voyage à vélo et repart irons des que possible donc.nous avons pas beaucoup de vêtement mais ca nous suffit amplement.
    9
    Louve
    Samedi 18 Février à 08:54
    Je viens d'un endroit où on accumulé encore et encore.
    Je ne pense pas réussir à devenir minimaliste à ce point. Mais en comparaison à mes proches j'y tend.
    Je pense profiter du prochain déménagement.
    J'ai commencé par le tri des vêtements trop petits de mon fils et j'en ai retirés beaucoup on doit arriver à un minimalisme par taille. Les gens ne comprennent pas mais moi je suis fière c'est un premier grand pas pour moi (caché dans le grenier
      • Samedi 18 Février à 11:50

        C'est génial, bravo pour votre démarche. Les débuts sont plus difficiles, après on y prend goût et on se surprend à faire de plus en plus de tri ;)

    10
    City
    Samedi 18 Février à 09:17
    Alors chez nous aussi c'est beaucoup de tri !je n'achète plus Que 90% d'occasion ,on trouve des vetements Comme
    Neuf Sur site spécialisé ;-) le déclic c'est quand j'ai trié les vetements De mon fils Et vu que 70% des vetements n'avaient jamais été porter......du coup pour bb2 je n'ai rien racheter Ou presque !!!!!j'ai des amies qui ont des vetements Avec ç les étiquettes dessus ...je ne pourrais plus vivre en consommant autant !!!
      • Samedi 18 Février à 11:51

        Alors pour le coup, on achète plus que ce qu'on récupère ; mais quasiment uniquement aux petites entreprises familiales qu'on est heureux de soutenir. Je soutiens à 100% le fait de redonner une seconde vie aux anciens vêtements ; mais on s'est rendu compte qu'on les utilisait moins et donc qu'ils s'accumulaient aussi, donc on a arrêté de récupérer. On préfère qu'ils profitent à d'autres !

    11
    Samedi 18 Février à 09:50
    Petite question pratique: nous aussi avons (bientôt trois!) enfants très rapprochés - deux garçons se suivent, on ne sait pas encore pour numéro trois - est-ce que vous gardez les vêtements trop petits/ hors saison pour les suivants? Faites-vous un gros tri avant de les ranger?
      • Samedi 18 Février à 11:53

        On garde uniquement nos préférés préférés préférés qui sont encore en bon état. Le reste, on le donne. Le hors saison, ça n'existe pas, puisque tout reste rangé au même endroit... On n'utilise simplement pas les pulls ni les pantalons l'Eté.

    12
    Léonie
    Samedi 18 Février à 09:58
    Bonjour Héloïse!
    J'aime énormément ton idée. Figure toi que je commence aussi petit à petit à m'y mettre mais comme tu le dis toi même pas forcément facile. Moi j'y ai pensé car dans mon travail j'ai une tenue obligatoire à porter donc au final mes propres habit sont peu porter. Niveau gain de place et d'argent je te rejoins complètement même mon mari est étonné que je dépense si peu. Qu'en est il pour les jouets des enfants? Car sur ce sujet c'est plus dur on fait tellement de nouvelles choses... bonne journée à vous 6! <3
      • Samedi 18 Février à 11:54

        C'est super Léonie, bravo pour votre démarche ! Tous les jouets des 4 enfants tiennent dans un petit coffre qui est dans notre salon. Le prochain article de la série sera sur les jouets :)

    13
    Lise
    Samedi 18 Février à 15:19
    Bonjour, merci pour cet article, qui m'interpelle beaucoup. J'ai tendance à être à l'opposé de votre démarche, et pourtant, quelque part, ça se rejoint. Je suis à peu près incapable de me débarrasser de quoi que ce soit. Résultat : c'est le bazar chez nous, et en cela on est à l'opposé. Mais on dépense aussi très peu, puisque je ne rachète pas ce qui n'est pas usé : je porte plein d'habits que j'avais déjà au lycée, et je me ressert de tout ce que ma grande a eu pour bébé 2... Bref, chez nous, tout doit servir au maximum. Là où ça déborde, finalement, c'est à cause des cadeaux (et ça, notre entourage ne veut pas le comprendre !)... Et je dois avouer que j'aime assez la sensation que je trouve chaleureuse d'être entourée de quantité d'objets que j'apprécie depuis longtemps, et même du désordre. Je crois que je me sentirais un peu exilée chez vous
      • Samedi 18 Février à 17:19

        Je conçois que le minimalisme puisse ne pas convenir à tout le monde. Merci pour le partage !

      • Laula
        Mercredi 22 Février à 23:27

        Lise, je me retrouve dans tes propos. Je n'achète plus mais je n'arrive pas avec le "au cas où...". J'ai réussi à fair en grand trip pour tout ce qui était cassé, abimé (alors qu'auparavant j'avais tendance à garder dans l'espoir de réparer), mais je n'arrive pas à dépasser cette étape. Et pourtant, je connais cette sensation de bonheur d'être débarrassé du superflus pour avoir travailler au milieu de nulle part à l'étranger, sans rien prendre quasiment. Mais ici en France je n'y arrive pas. 

        J'ai encore du travail pour atteindre le niveau d'héloïse (bravo à toute la famille) , et je prends toutes vos astuces ! Ce qui me dérange, c'est que quand on se sépare du superflus, on jette beaucoup non ? Car même en donnant, nous ne sommes pas certains que cela serve...

    14
    Marie
    Samedi 18 Février à 16:03

    Bonjour!

    Article très intéressant! Ici on essaye aussi (avec plus ou moins de succès), en tout cas c'est définitivement le cas pour la salle de bain, le dressing est sur la bonne voie etc. La cuisine étant le territoire de mon mari, je n'arrive pas à lui faire réduire le matériel mais au moins je limite les nouveaux achats! :)

    Par contre il y a des choses que je n'arrive pas à réduire et que je continue d'acheter... les livres (les beaux livres, les livres de poches + les livres enfants)! Comment c'est de votre côté? vous débarrassez-vous de livres que vous/vos enfants ne lisent plus? Et que faire des magazines (abonnements) que l'on reçoit chez soi?

      • Samedi 18 Février à 17:21

        On a beaucoup de livres (pour enfants, surtout). Mais on fait quand-même le tri régulièrement (tous les mois environ) et on donne ceux qu'on ne lit plus à la bibliothèque. Comme pour les habits, on ne garde finalement que nos préférés qui sont beaucoup lus :)

    15
    Blaiseetlaurie
    Samedi 18 Février à 19:10
    Hello! Super article. Chez nous le déménagement est la semaine prochaine. On a beaucoup donné, jeté... Côté vaisselle, draps, affaires de bain, produits de beauté, livres, vêtements adultes nous sommes dans une bonne dynamique minimaliste. Le plus difficile reste les jouets d'enfants. On achète moins mais on n'a pas réussi à donner notamment les nombreux cadeaux.
    Photos à venir! Merci de nous avoir fait découvrir ce mode de vie :-)
    16
    Christine
    Samedi 18 Février à 19:28

    Très chouette article.

    Nous sommes assez minimalistes;

    Bon les vêtements c'est plus compliqué car nous travaillons tous les 2 dans des sociétés où costumes et petites robes sont bienvenus :-) Par contre pour le reste c'est assez comme cela mais reste quand même le matériel de puériculture qui encombre le garage.. lit bébé, chaise haute, relax, .....je n'ai pas trouvé de solution :-) Bisous à toute la géniale petite famille.

    Je précise que nous sommes grands-parents et donc on stocke pour les futurs petits-enfants à venir :-)

    17
    Samedi 18 Février à 21:23
    La lecture de ton article me fait beaucup réflechir. Ça fait déjà quelques temps que je me rends commte qu'on accumule facilement des choses. Mais ton article me fait réaliser qu'effectivement on en veut plus toujours plus. Alors pourquoi? Pour être dans le moule? Se sentir mieux? Se sentir rempli et entouré?

    Je crois que les vêtements seront déjà une bonne 1ère partie du tri.
    Et l'astuce d'acheter une pièce pour l'échanger avec une autre est vraiment sympa.

    Je suis maman d'une petite Éloïse (
      • Vendredi 10 Mars à 11:06

        Super, je suis contente que mon article puisse faire réfléchir à notre façon de consommer :) Et très joli prénom !

    18
    rainbow
    Samedi 18 Février à 21:44
    Bonjour Héloïse, merci pour cet article. Chez nous aussi, nous avons lu L'art de l'essentiel,et avons opéré un grand tri/don/vente/débarras de toutes nos affaires. Je me rends compte que pour les vêtements il nous en reste encore beaucoup comparé à vous
      • Vendredi 10 Mars à 11:06

        Peu importe le nombre, l'idée est là, c'est super !

    19
    Eowima
    Samedi 18 Février à 21:53
    C'est marrant, en lisant votre article je me suis rendu compte que je suis déjà un peu minimaliste pour les vêtements de mon fils ! 3-4 pantalons, un peu plus de t-shirt et de pulls parce que les repas sont encore hasardeux... Par contre pour les vêtements de maman... Je pense qu'un tri s'impose! ;)
    Une petite question, que faites vous de vos vêtements de grossesse ? Est ce que vous les avez gardé entre deux grossesses ou non? Merci en tout cas pour cet article, c'est une très bonne idée !
      • Vendredi 10 Mars à 11:07

        J'ai gardé deux pantalons de grossesse, et je crois un ou deux hauts... Pour le reste je mets les mêmes vêtements ! 

    20
    Dimanche 19 Février à 06:08
    Anais
    Merci pour cet article ! Je me demande à chaque saison de combien de vêtements les enfants ont ils besoin car je me suis retrouvée des fois avec des vêtements non portés ou au contraire avec aucun sous vêtements propre. Le juste milieu n'est pas facile à trouver !
      • Vendredi 10 Mars à 11:08

        Ca c'est vrai ! Et parfois ils grandissent plus rapidement que ce à quoi on s'attendait, alors que d'autres fois on se rend compte que finalement, il n'y avait pas assez... Alors on ajuste :)

    21
    Fanélie
    Dimanche 19 Février à 09:33

    Je suis impressionnée... et pas prête à ça! Je trouve ça très noble et intelligent comme mode de vie. Les garçons ici ont un nombre convenable de vêtements, je ne vois pas l'intérêt d'en acheter des tonnes alors qu'ils grandissent si vite. Mais pour ma part, j'aurai du mal à me passer de certains vêtements. Je vais déjà être fière de réfléchir davantage mes nouveaux achats et d'être moins impulsive, c'est déjà ça!

    Un petit point sur le minimalisme au niveau des jouets? J'essaie de trier régulièrement mais je trouve ça assez difficile (familles nombreuses des deux côtés, cadeaux nombreux aux occasions...)

      • Vendredi 10 Mars à 11:08

        Oui, je ferai un article pour les jouets ! :)

    22
    Julie
    Dimanche 19 Février à 16:59
    Je tombe par hasard sur votre article et je vous admire. J'aspire à vous suivre,les enfants ont à peu près juste le nécessaire mais c'est pour nous que j'ai du mal à trier (pourtant nous sommes des gens assez simples dans notre style vestimentaire). Peut-être portez vous plusieurs jours de suite les mêmes vêtements ? J'avoue que je suis un peu maniaque et j'ai du mal à porter mes hauts plusieurs jours de suite. Bref je vous félicite, c'est un bel exemple. Je vais m'inscrire pour suivre votre série sur le minimalisme, merci pour ce partage !
      • Vendredi 10 Mars à 11:09

        Je n'ai pas l'habitude de porter plusieurs jours de suite les mêmes vêtements, mais je ne les mets pas au sale après une seule utilisation ! (Sauf si nécessaire évidemment)

    23
    Virginie
    Lundi 20 Février à 11:27
    Bonjour, super article !!!
    Je suis une minimaliste qui s'ignore !!! Dès que j ai eu mon premier apt et tout petit, il faut s'organiser. Donc, mon dressing est bien rangé. Affaires de ma fille, mon mari et moi-même et les draps et serviettes de toilettes et les chaussures. Chacun son étagère.
    Oui, on est poussé à la consommation, il faut savoir dire NON, au choses inutiles. Dans la cuisine c'est pareil, pas d'électroménager qui ne serve qu'une fois. Le seule que j'ai craqué c'est une friteuse. C'était pour mon mari, alors j'en fait une fous pas mois !!! Je ne veux pas d'une cuisine encombrer d'électroménager. Je veux qu'elle soit épurée.
    Les jouets de ma fille sont rangés dans des caisses que j'ai récupéré et transformé, à part les gros. Et pour notre entourage ils respectent quand je dis non. En leur expliquant qu'elle a déjà tout ce qu elle a besoin. Et on arrive sur les beaux jours donc elle va profiter de la cour.
    Et pour les lessives c'est que le lundi. Pas d'autres de la semaine.
    Passez une bonne journée à vos enfants, c'est les plus beau cadeau de la vie. A bientôt pour lire un autre article
    Virginie
    24
    Clairette
    Lundi 20 Février à 12:20

    Merci pour ce chouette partage! Maman de 3 enfants et bordélique de naissance, je me tourne vers le minimalisme pour simplifier notre quotidien et aussi par prise de conscience écologique : consommer moins.

    J'aimerais beaucoup savoir comment vous faites pour gérer les "oeuvres d'arts" des enfants. Ici nous conservons les plus beaux dessins dans des porte-vues (1 par an par enfant, encore trop a mon gout mais pas le coeur d'en trier davantage). Mais que faire de leur (trop nombreux) bricolages, ainsi que leur trésors? (cailloux en forme de pierre ramassé lors d''une ballade avec mamie, coquillages de vacances, etc...) Je me pose des questions aussi quant aux collections : mes plus grandes adorent collectionner toutes sortes d'objets et cartes, et quel sentiment génial pour elles lorsqu'elles parviennent a compléter une collection!  

    Aussi, comment vous leur apprenez aux enfants a faire du vide et du tri? 

    En ce moment, on s'attaque aux jouets, et j'ai honte de constater que nous en avons au moins 3 placards remplis. C'est dur pour eux de s'en défaire car chaque jouet rappelle des souvenirs et ils y sont attachés sentimentalement. Avez-vous des conseils ou astuces pour briser ce lien émotionnel des enfants face aux objets?

      • Vendredi 10 Mars à 11:14

        Chez nous, on affiche les dessins les plus réussis des enfants au mur. On n'en garde pas. On prend des photos des plus beaux, qu'on stocke sur un disque dur. 

        Les enfants n'ont pas encore eu envie de commencer une collection, mais je pense que si c'était quelque chose dont ils avaient vraiment envie, on n'aurait pas de raison de les en empêcher. Le but est de garde ce qui nous plait vraiment et qui nous sert... Donc s'ils sont passionnés par les cailloux (par exemple), et que ça leur fait plaisir, ils pourront garder leur collection de cailloux dans leur chambre. Jusqu'à ce qu'ils se passionnent par autre chose, et à ce moment-là on remettra les cailloux dehors !

        Et pour les jouets, les enfants apprennent vite à s'en débarrasser aussi... Les nôtres sont toujours contents de savoir que leurs anciens jouets vont servir à d'autres enfants. Et en général ils savent que donner un jouet (ou le jeter s'il est en mauvais état) veut dire qu'ils vont en avoir un autre à la place. Mais je ferai un article plus complet sur le sujet !

    25
    Caro
    Dimanche 26 Février à 21:53

    Bonjour, je m'intéresse tout juste au minimalisme, ça m'attire beaucoup. J'ai commencé à faire du tri dans les vêtements, mais il reste tellement à faire. J'y vais par petits pas, chaque jour je mets un vêtement de côté, à jeter ou à donner. C'est plus facile pour moi ! Par contre, j'ai bien avancé dans la salle de bain, et j'aimerais savoir comment est votre salle de bain, et les produits que vous utilisez pour vous les enfants. Merci !

      • Vendredi 10 Mars à 11:17

        Bravo ! Le début est le plus difficile, vous êtes sur la bonne voie :) Je ferai également un article sur la salle de bain. Elle est toute petite, alors ça simplifie les choses. Il y a nos gants de toilettes, nos savons / shampoings, quelques affaires de toilettes dans le meuble (maquillage, brosse, sèche-cheveux, serviettes), nos produits ménagers en hauteur, notre lave linge, et le seau dans lequel on mets les couches lavables avant qu'elles ne passent en machine. Pas de jouets pour le bain, ils s'amusent avec des verres en plastiques, des bouteilles de savon vide, ...

    26
    Jeudi 9 Mars à 16:53
    C'est une bonne idée. Je suis juste curieuse d'une chose: tu ne gardes pas les vêtements de William pour Ezra et Nino? Du coup racheter c'est pas plus cher que de garder ces vêtements? J'aimerais pouvoir me désemcombrer, on en a partout !! Je suis admirative! Bravo
      • Vendredi 10 Mars à 11:18

        Bien-sûr que si, on garde ! On ne jette que ceux qui ne sont plus en état d'être portés. On rachète ce dont ils ont besoin ou qui nous fait vraiment envie, et bien-sûr la taille au-dessus pour William qui grandit vite... (et comme j'aime bien les accorder, je prends en général un vêtement similaire pour ses frères en même temps)

      • Lundi 13 Mars à 09:28
        Merci pour ta réponse Héloïse :)
    27
    solelie
    Dimanche 12 Mars à 21:04
    Bravo à vous ! Je débute le chemin car nous demenageront dans quelques mois après 10 ans dans une maison qui a accueilli nos trois enfants. On a accumulé de façon raisonnable mais il faut que je desencombre un maximum pour ne déménager que l'essentiel. Des lectures à conseiller qui ont été inspirantes pour vous ? Solene
      • Mardi 14 Mars à 18:02

        Le déménagement est une bonne motivation ! Je vous avoue que je n'ai lu aucun livre sur le sujet... Notre démarche a débuté d'une prise de conscience personnelle et nous avons suivi notre instinct et nos envies. Il y en a sûrement pas mal, peut-être que ça vaut le coup de rejoindre un groupe sur Facebook et de poser la question ?

    28
    Zaply
    Mardi 14 Mars à 09:13
    Zaply
    J'adore. Hm essaie de le faire de mon côté et surtout pour ma fille. J'appelais ça du bon sens et j'ai pas d'objectif si ce n'est consommer moins et vivre moins encombré.
    Par contre mon chéri vient d'une famille ou on chérit l'accumulation, on veut des vêtements neufs tout le temps. Sans se rendre compte ils font des remarques déplacés sur mon choix ou sur le fait que je mets un peu trop souvent les mêmes habits... c'est un peu fatigant.
    Heureusement l'homme me rejoint en ce qui concerne les jouets, mais oh la la comment ça a été dur à avaler par la famille/entourage....
      • Mardi 14 Mars à 18:05

        C'est le plus difficile malheureusement, les réflexions de l'entourage et le regard que porte parfois la société quand on vit un peu différemment... Il y en a que ça atteint plus que d'autres - mon mari par exemple s'en fiche complètement ! Pour moi ça a été un peu plus dur, mais j'apprends à passer outre :)

    29
    Mardi 14 Mars à 20:22
    Mamanoquotidien

    Au vue de ta penderie... J'ai hâte de voir la suite ! Avec mon mari, nous avons commencé un processus de désencombrement de notre appartement récemment, c'est en effet une démarche très longue. Nous jetons/donnons/vendons une quantité d'objets et de vêtements incroyable, c'est fou ! Je sens que ta série "minimaliste" va m'encourager à continuer car je suis encore très loin d'un résultat satisfaisant !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :