• L'enfant qui suit l'enfant parfait

    William est un enfant parfait.

     

    Être l'enfant qui suit l'enfant parfait

     

    Non, ce n'est vrai, évidemment que ce n'est pas vrai. Personne n'est parfait. Mais c'est souvent l'impression que j'en ai quand les gens me font des remarques à son sujet. C'est vrai qu'il est calme, posé, et raisonnable. Il est aussi très intelligent, assez philosophe, et sentimental. Il a envie de bien faire et est très volontaire. En fait, ce n'est pas qu'il est parfait, mais qu'il est "facile à vivre".

     

    Ezra, lui, n'a pas du tout le même caractère. Quand les deux sont à côté, les gens me font très souvent des compliments sur William en oubliant que son frère est là aussi et qu'il est lui aussi "parfait". Mais ce n'est pas comme ça qu'on le voit ; parce qu'il crie plus facilement, parce qu'il jette des objets quand il est frustré, parce qu'il s’énerve plus rapidement, parce qu'il a plus de mal à écouter et à accepter ce qu'on lui demande. Vous, vous le voyez peut-être comme un enfant difficile ou capricieux. Vous vous dites peut-être, comme quelqu'un a déjà osé me dire, "quel dommage d'avoir un enfant aussi sauvage après un enfant aussi facile !" Mais laissez-moi vous dire que ce n'est pas du tout comme ça que je le vois.

     

    L'enfant qui suit l'enfant parfait

     

    J'ai ce super pouvoir qu'ont toutes les mamans de voir les trésors qui se cachent chez mes enfants. Je ne vois pas la boue, je vois l'or. Vous voyez peut-être Ezra comme un enfant caractériel, je le vois comme un enfant sûr de lui, confiant, motivé, fort, courageux, et déterminé. Des qualités que je lui souhaite de garder à l'âge adulte. Oui, je reconnais qu'il nous demande plus d'énergie que son grand frère pour le moment. Mais loin de moi l'envie de le remodeler ! Je n'ai pas envie d'en faire un enfant obéissant à tout prix ; je préfère qu'il continue à remettre en cause ce qu'on lui demande, même si ça représente plus de travail pour nous, ses parents. Mon travail à moi est de l'accompagner dans la gestion de ses traits de caractères, pas de les éliminer. 

     

    Je regrette que la société nous pousse à penser qu'il faut absolument espérer un enfant sage et docile ; comme si tout enfant qui ne correspondrait pas à cette description était un signe que les parents avaient raté leur mission. J'ai la chance d'avoir les deux : un enfant vraiment facile (William) et un enfant plus sauvage (Ezra). J'aime et je valorise leurs caractères à tous les deux.

     

    Être l'enfant qui suit l'enfant parfait

     

    Je suis heureuse quand on complimente William, bien-sûr, mais je déplore qu'on oublie qu'Ezra a aussi des qualités. Même s'il exprime peu ses sentiments, je ne peux pas m'empêcher de penser que ça le blesse d'être toujours au second plan. D'être rabattu au rang de "moins bien que" (son grand frère). Ezra, tu es super tel que tu es !

     

     

    De mon côté, peu importe ce qu'en pensent les gens, je remercie Dieu de m'avoir donné des enfants si différents.

    Parce qu'il nous faut des William pour comprendre le monde et des Ezra pour le changer.

    « Bonne fête, maman !Le grand jour : début des précommandes pour la BD ! »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Mai à 09:40

    Je vois très bien; j'ai le même type de duo à la maison. Un grand "facile" serein. Et son petit frère, bruyant, opposé, têtu. Je le trouve merveilleux, je les trouve tous les deux merveilleux. Mais je sais que mon grand est un enfant facile à aimer pour les autres, alors que son frère est plus difficile d’accès. Mais c'est bien comme ça aussi. J'avais lu un texte il y a quelques années disant en gros que les aînés avaient la sérénité de ceux qui savent qu'ils ont tout. Et que les cadets faisaient la révolution pour obtenir le monde :)

    2
    Géraldine
    Mercredi 31 Mai à 10:11
    J'ai l'impression que tu décris mes enfants. Est e le numéro 2 qui, voyant que le rôle du "facile à vivre " est pris, se positionne dans le rôle du "regardez je suis la" plus colérique, têtu, affirmé? Ma fille est comme ça, avec ce côté séductrice aussi. Mon fils est plus facile à élever que ma fille. Mais je pense qu'avec son caractère bien trempé elle s'en sortira plus facilement dans la vie. Mon fils est émotif et plutôt suiveur. Il se fait facilement manipuler....
    En tout cas merci pour cet article!
    3
    Ptite fouine céleste
    Mercredi 31 Mai à 10:16

    Je retrouve forcément mes deux enfants, Gabriel l'aîné  , facile à vivre, sensible, qui écoute, qui est assez calme, il pousse vraiment comme un champignon et mon second Kirael qui lui est bruyant, caractériel, borné, il en impose et il ne lâche rien mais à côté de ça très indépendant, débrouillard, bon vivant, franc du collier et très autonome. Il exprime plus directement ses sentiments, du rire aux larmes, c’est intense, profond, au moins nous savons ce qui va ou pas, avec notre premier les sentiments sont plus subtils...

    Mais franchement on les aime tout autant même si c’est un tort pour nous de les comparer au petit ange et au petit démon. Je ne me vois vraiment pas sans eux 2, ils se complètent, la maison vie, souvent de cries ou de rires mais au moins c’est vivant. ;) 

     

    4
    Mercredi 31 Mai à 10:22

    Un joli article... Et en même temps, attention aux étiquettes qu'on colle... Parce qu'ici, vous parlez surtout de la souffrance du 2eme, et c'est chouette de valoriser ses points forts, et en même temps, j'ai une pensée pour cet aîné qui est qualifié de "facile" et qui du coup, risque de se sentir enfermé dans ce rôle de "grand", de "raisonnable" au point de ne pas oser "être déraisonnable" et "faire des crises" par peur de décevoir ses parents... C'est un sacré poids à porter que "d'être le grand et raisonnable", tout comme c'est désagréable pour le 2eme de ne jamais recevoir des compliments...
    Oui, chaque enfant est différent avec des tempéraments différents, et je vous rejoins pour dire "HEUREUSEMENT!", et en même temps, faites attention de ne pas enfermer les enfants dans des rôles! L'enfant a besoin d'exprimer toutes les facettes de sa personnalité, parfois timide, parfois courageux, parfois en colère et parfois doux et calme.... Dissociez l'enfant de ses actes: l'enfant "n'EST pas colérique", mais fait parfois des colères, il "n'EST pas une brute" mais a parfois du mal à contrôler sa force, etc...
    Voir l'enfant comme il est, et non comme on voudrait qu'il soit...

    5
    Nath
    Mercredi 31 Mai à 10:32
    Je me reconnais dans ce texte... Mon aîné, William, est un enfant brillant. Depuis tout petit, il est intéressé par tout, aime converser sur beaucoup de sujets.
    Puis Arthur est né. En plus d'être "à nouveau" un garçon, il était moins photogénique, plus grand, plus dodu... bref, il n'était pas William. Et pourtant, c'était un bébé adorable! En grandissant, il est également devenu plus "vivant" que son frère... Et c'est difficile de voir comme les gens cataloguent facilement.Oui, il parle fort; oui, il a besoin de bouger... mais à côté de celà, personne ne remarque jamais que c'est le premier à se soucier de savoir si j'ai bien dormi, si je vais bien, si son frère est sorti de l'école quand les pompiers font une simulation (et qu'il n'a pas compris et pense qu'il y a réellement un incendie)... Toutes ces choses qui font de lui un être merveilleux et UNIQUE.
    Sur mes 4 garçons, aucun n'a le même caractère... et c'est magique de les voir grandir ensemble et se compléter...
    Même s'il est facile et valorisant d'être la maman du brillant petit William, c'est fabuleux d'être la maman de l'impétueux Arthur, du malicieux Owen et du charmant Logan...
    6
    cyrielle
    Mercredi 31 Mai à 16:42

    oh la derniere phrase est magnifique happy bravo a vous :)

    7
    Mercredi 31 Mai à 17:22
    Excellent article, je te rejoins totalement puisque j'ai carrément dédié mon blog à ce sujet, et je pense que mon prochain livre pour en finir avec le mythe de l'enfant parfait va t'intéresser
    8
    Léonie
    Mercredi 31 Mai à 17:35
    Bonjour! Bon tu vas me ranger dans la catégorie peace and love mais j'aime cette façon que tu as de déCrire ton fils. Tes fils. Et de les différencier par leurs traits de caractère respectif tout en les aimant tout les deux. Je trouve cela très beau cet amour que tu as pour eux. Parce que oui chaque enfant est différent mais heureusement! Comme tu dis si bien nous sommes là pour les aider à découvrir le monde avec ses merveilles et ses aléas. Nous leur montrons leur chemin pour les aider à avancer à leur rythme. <3
    9
    Elsa
    Mercredi 31 Mai à 18:44
    Je n'ai encore qu une seule fille pour le moment. Elle a 2 ans et 3 mois,elle est sensible, à du caractère, se lève (trop) tôt le matin, à du mal à être frustrée, s'affirme. Elle n'est pas l'enfant facile à vivre comme ceux de certaines de mes amies. Elle nous demande de l'énergie mais c'est une petite fille curieuse, intelligente :)
    10
    freglisse
    Jeudi 1er Juin à 12:09

    Je vous comprends tellement, j'ai les 2 mêmes. Le 1er identique dans son caractère et tempérament à William et le second est une copie d'Ezra, j'ai un peu plus de recul car ils sont plus grands (12 ans 1/2 et 11 ans dans qlq semaines) et je peux affirmer largement que c'est un pur bonheur d'avoir des enfants si différents. Ils sont assez complices (il y a tout de même des disputes et mésententes) et je remarque au fil des ans qu'ils se complètent et "s'influencent" l'un et l'autre. J'ai souvent ressenti un pincement au coeur lorsque l'on me faisait des remarques du genre : " Ohlalla qu'il est agréable Gianni, c'est un plaisir de passer du temps avec lui; par contre Alessio est épuisant et vous allez en baver!" grrrrrrr! POURQUOI FAUT IL QUE TOUT CE QUI N EST PAS DANS LA "NORME" SOIT MONTRE DU DOIGT COMME UNE TARE?? J'en ai eut assez et j'ai répliqué! mdrrr Gentillement bien sur ;-) 
    Bravo pour vos petits loulous qui sont adorables, vous êtes une belle famille!

    11
    Antunes
    Jeudi 1er Juin à 12:52
    Des enfants géniaux avec une maman géniale ! Vraiment !
    12
    Béné
    Vendredi 2 Juin à 09:45

    J'ai versé ma larme car je peux vraiment dire exactement la même chose de mes deux garçons : Lilian le 1er est très facile à vivre, sensible, calme, posé et Solal le 2ème est très énergique, il sait ce qu'il veut, s'affirme, occupe l'espace... et effectivement j'ai l'impression d'être la seule à voir que c'est une chance aussi qu'il soit comme ça !
    Très beau texte, merci :)

    13
    laura
    Samedi 3 Juin à 14:12

    Je viens de lire l'article et franchement je me reconnais dedans, mon fils agé de 3 ans et demi a des troubles de comportements enfin ce que tout le monde dit.. Après il a des troubles de langages, enfin il prononce des mots mais il va a son rythme et malheureusement à son école (il es en petite section) ils ne respect pas les rythmes des enfants, il faut a tout pris que les enfants parles, savent compter, les couleurs,... 
    Par contre ma petite dernière qui va sur ses 20 mois, est plus calme que son frère pour le moment ^^ 

    J'adore te suivre sur Facebook et en ce moment j'entrain de réfléchir ci je vais continuer a mettre mon fils a l'école, car en une année scolaire dans son cahier qu'il ramène a chaque vacances c'est un peu la même choses, j'ai l'impression qu'il s'ennuie a l’école, qu'il a du mal a se faire des copains a cause de son développement.

    Avec mon mari on a eu une réunion avec son maître et aux personnes et il ne savent pas trop quoi faire de mon petit bonhomme,  car des fois mon fils préfère les exercice difficile des fois non, des fois il es a "l'ouest" ou n'a pas envie de travailler, je pense qu'ils leur demandent a seulement 3 ans de faire beaucoup de choses. 

    Mon fils est peut être pas un enfant comme les autres, il évolue a sa façon, a son rythme, on devrais arrêter d’élever nos enfants comme des "robots". Il a des jours où c'est difficile, que j'aimerais qu'il parle mais je sais qu'il parlera. En l'espace d'un an il a fait beaucoup de progrès. 

    Pour moi tout les enfants sont différents et chacun son rythme.

    Je te souhaite une bonne journée :) 

    14
    Lundi 5 Juin à 14:18
    Mamanoquotidien

    <3 Tes mots sont très beaux !

    15
    Loune
    Lundi 5 Juin à 22:29

    Merci pour ce beau texte ! La dernière phrase est magnifique !

    J'ai 2 filles. La dernière est encore jeune (9 mois) et c'est vrai qu'elle nous donne déjà plus de fil à retordre que sa sœur ;)) C'est marrant. Toute petite déjà, elle s'affirme et ne se laisse pas marcher sur les pieds par l'aînée...ni par qui que ce soit d'ailleurs ;) !!

    J'ai également cette impression que tout a été plus simple avec l'aînée : l'alimentation, le sommeil...mais aussi l'habillage, le changement de couche... Ma petite miss a horreur qu'on l'oblige à faire ce qu'elle n'a pas décidée alors il faut ruser ("et non mon amour, je ne peux pas te laisser vivre nue dans la maison, désolée lol)

    Face à ces 2 petites filles si différentes, je me pose souvent la question de notre rôle de parent... Elle se comporte de cette façon car je ne me comporte pas avec elle comme je me comportais avec l'aînée. Et bien oui, forcément, quand ma grande était seule, je passais tout mon temps avec elle (ce que ma petite ne connaîtra pas. ça me fait culpabiliser d'ailleurs...) Alors elle s'affirme pour montrer qu'elle existe et elle a très bien su prendre sa place, y'a pas de problème yes

    C'est assez marrant de lire les messages précédents car ça semble assez unanime le fait que les seconds aient un caractère plus fort. Mais il en faut dans la vie, alors c'est une qualité :) (même si ce n'est pas toujours facile à gérer au quotidien en tant que parent ;))

     

     

     

    16
    Gwen
    Samedi 24 Juin à 19:00

    Je me reconnais à 200% car j'ai été ce second enfant moins facile à vivre, j'en ai souffert car ma mère me disait souvent que mon grand frère était tellement sage, et ca fait tellement plaisir d'entendre une mère penser différemment... merci pour cette belle vision

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :