• Chers lecteurs,

    Comme vous le savez si vous lisez mon blog régulièrement (et/ou si vous me suivez sur les réseaux sociaux), je travaille dur sur la prochaine BD ! (*insérer ici cris de joie et frappement de mains*)

    Vous aurez peut-être remarqué que je poste moins souvent de nouveaux dessins sur le blog. En effet, je me concentre sur la BD pour le moment. Mais pour que vous ne soyez pas en reste, je vous propose chaque jeudi d'avoir votre mot à dire sur une page de la BD. Le principe est simple : je vous pose une question par rapport à la page que je suis en train de réaliser, et vous votez pour votre réponse préférée. Celle qui a le plus de succès est validée et intégrée dans la BD. Et lorsque vous aurez votre exemplaire entre les mains, vous pourrez dire : "C'est moi que j'ai choisi de mettre ça !"

    Sur ma page Facebook, nous avons déjà testé trois "Jeudi-tout" (nom proposé par une lectrice)

    Le premier jeudi, je vous avais proposé de choisir le costume d'Ezra sur cette page :

    Ayez votre mot à dire sur la réalisation de la BD !

    La majorité d'entre vous a choisi le costume de lion. Le lundi suivant, je vous ai montré la page finie (et donc le premier extrait officiel de la BD !) :

    Ayez votre mot à dire sur la réalisation de la BD !

     

     

     

    La semaine suivante, vous avez choisi le cadeau que William amènerait à son frère pour le féliciter d'avoir fait ses premiers pas : 

     

    Ayez votre mot à dire sur la réalisation de la BD !

     

    324 d'entre vous ont voté pour une crotte de nez. C'est donc la réponse que j'ai retenue pour cette page ! (Ou plutôt, pour ces deux pages)

     

    Ayez votre mot à dire sur la réalisation de la BD !

     

     

     

    Enfin, jeudi dernier, je vous ai demandé quel maux de grossesse vous aimeriez voir illustré dans la BD.

     

    Ayez votre mot à dire sur la réalisation de la BD !

     

    Cette fois-ci, je ne vous montre pas le résultat tout de suite, mais la page est terminée et parle donc des envies fréquentes de faire pipi, puisque c'est le choix qui a eu le plus de succès.

     

    Vous l'avez compris, j'ai envie de vous impliquer au maximum dans cette BD ! Alors n'hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook pour participer vous aussi et choisir chaque jeudi comment je vais modifier la page sur laquelle je serai en train de travailler.

     

    J'ai pris un peu de retard dans la BD, mais je continue à y travailler dur et j'espère sincèrement qu'elle vous plaira. Tenez-vous prêts pour le crowdfunding (qui vous permettra à vous de précommander la BD à prix réduit, et à moi d'en financer l'impression) - je devrais le lancer entre Mai et Juin, ça va arriver vite !

     

    Merci à tous et à très vite !

    Pin It

    votre commentaire
  • Niveau d'énergie au cours de la journée

    Pin It

    votre commentaire
  • Surtout, ne touchez pas !

    Pin It

    2 commentaires
  • Ce que je dis vs ce qu'ils entendent

    Pin It

    4 commentaires
  • C'est quelque chose qui me tient beaucoup à cœur, parce que comme beaucoup de familles aujourd'hui, on était tombés dans l'excès. Les enfants avaient TROP de jouets. On n'avait pas consciemment voulu qu'ils en aient autant, mais ils se sont très vite accumulés : les jouets qu'on achetait pour les anniversaires et Noël, ceux qu'on nous offrait, ceux pour lesquels on craquait dans les magasins, ceux qu'on récupérait d'âmes généreuses qui avaient pensé à nos enfants, ... Et tous les jours, c'était la même scène : les enfants sortaient tous les jouets, ils jouaient quelques secondes avec, puis ils se lassaient. Et on se retrouvait avec un bazar monstre et des enfants qui ne savaient pas quoi faire.

    Un jour, j'en ai eu marre. J'avais l'impression de passer mes journées à ranger derrière eux, tout en sachant qu'il faudrait recommencer le lendemain. Alors, après m'être occupée des vêtements, je me suis attaquée aux jouets.

    On a été choqués de constater que la moitié des jouets qu'on gardait étaient incomplets, abîmés, ou cassés ! La moitié est partie à la poubelle, une autre moitié a été donnée à un "charity shop". On a gardé uniquement les quelques rares jouets avec lesquels ils jouaient régulièrement qui étaient en bon état. Pour se donner un but, on avait décidé que tous leurs jouets devaient rentrer dans un coffre. J'avais partagé cette image sur instagram :

     

    Être une famille minimaliste - 2. Les jouets

     

    Tous les jouets rentrent dans le coffre de gauche, donc. Enfin, tous, sauf le toboggan à voitures qu'on range généralement juste à côté. Et c'est sans compter les jeux de société et le matériel créatif, alors voici un petit tour complet de ce qu'on a à la maison :

     

    Je commence par l'intérieur du coffre : 

     

    Être une famille minimaliste - 2. Les jouets

    C'est tout en vrac à l'intérieur, mais au moins, les enfants savent où ranger leurs jouets ! Ils ont quelques déguisements, une poupée, quelques voitures, quelques aimants de construction, un lecteur CD, et d'autres petits jeux auxquels ils tiennent et avec lesquels ils jouent souvent. Car oui, miracle ! Depuis qu'on a grandement réduit le nombre des jouets, les garçons sont attachés à ceux qu'ils ont et jouent beaucoup avec. Ceux-là, on les garde, parce qu'ils servent.

     

    Voici le reste de nos jeux :

    Être une famille minimaliste - 2. Les jouets

     

    Ce que vous voyez sur l'étagère du haut, c'est le matériel créatif : peinture, feutres, crayons, colle, papier, ... Dans le tiroir du milieu, il y a les jeux de société pour lesquels ils sont encore trop petits. Dans le tiroir du bas, les jeux de société auxquels ils ont libre accès.

     Il y a aussi une douzaine de peluches éparpillées un peu partout dans la maison.

    Et c'est tout ! Maintenant, notre point faible, c'est la bibliothèque. On est tous FANS de livres. Je vous présente... (roulement de tambour...) la bibliothèque familiale ! 

    Être une famille minimaliste - 2. Les jouets

    Comme vous pouvez le constater, on a beaucoup de livres :) Mais ce sont des livres qu'on lit souvent et qu'on aime vraiment, et dont on ne veut pas se débarrasser. Aucun scrupule, on a fait le choix de garder uniquement ce qui nous servait régulièrement ; pour une autre famille il pourrait s'agir de jeux de construction, pour nous il s'agit surtout de livres. Et encore, on a quand-même bien réduit leur nombre, puisqu'on ne garde que nos préférés. On continue à faire le tri de temps en temps et on donne ceux qu'on ne lit plus (ou qu'on prend moins plaisir à lire) à la médiathèque.

     

    Tout ce beau petit monde (coffre à jouets, jeux de société, livres) se trouve dans notre salon. Alors, à quoi ressemble la chambre des garçons ? Je vous montre.

     

    Être une famille minimaliste - 2. Les jouets

     

    Être une famille minimaliste - 2. Les jouets

     

    Être une famille minimaliste - 2. Les jouets

     

    Bon, c'est l'état de la chambre quand elle est rangée :) J'ai le même modèle d'enfants que tout le monde : ils aiment éparpiller leurs jouets un peu partout. Par contre, même complètement en désordre, il nous suffit de cinq minutes pour la ranger à nouveau. On ramasse les livres (qui finissent souvent par terre), les pyjamas (qui s'envolent comme par magie), les coussins et les couettes (qu'ils aiment bouger pour faire des cabanes), et voilà !

    Nos enfants ne manquent pas du tout de jouets. Ils ont tout ce qu'il faut pour s'amuser. Ils aiment et prennent soin de ce qu'ils ont. Ils rangent facilement. Et comme la même règle s'applique pour les vêtements et pour les jouets ("un dedans, un dehors"), ils sont heureux de choisir un jouet à donner pour faire de la place à un nouveau. 

     

    Être une famille minimaliste - 2. Les jouets

     

    Vous êtes nombreux à m'avoir demandé comment avait réagi notre entourage... Je n'ai pas l'impression d'avoir eu de souci particulier à ce niveau-là. Au contraire, nos familles ont plutôt été contentes de soutenir ce choix de ne pas accumuler. Pour les anniversaires et Noël, on offre en général un cadeau matériel à chacun (si on sait que c'est quelque chose qu'ils veulent vraiment ou avec lequel ils prendront plaisir à jouer), quelques livres, et sinon on privilégie les cadeaux non matériels (sorties, expériences, tout ça.) Nos familles et amis aiment aussi leur offrir des cadeaux "temporaires", c'est-à-dire des cadeaux matériels qui ne dureront pas et donc qu'on n'aura pas besoin de garder (comme des autocollants par exemple).

     

    Et le bonus ? Les enfants ne s'ennuient plus !

     

    Être une famille minimaliste - 2. Les jouets

    On a une table hein ? Mais c'est bien plus rigolo de jouer par terre !

     

    La maison est beaucoup mieux rangée qu'avant, les enfants font plus attention à leurs affaires, ils rangent plus facilement, ils savent mieux s'occuper, ils ne réclament plus dans les magasins, ... bref, que du positif !

     

    On entend souvent des parents qui soupirent après une bonne séance d'ouvrage de cadeaux d'anniversaires, alors que leur enfant s'éclate avec le carton d'emballage et que le jouet qu'il contenait repose à côté : 

    "Ah la la... A quoi ça sert de leur offrir des jouets alors qu'ils s'amusent avec un rien ?"

    La remarque est souvent faite sur le ton de la rigolade, et pourtant, quelle vérité !

     

    Être une famille minimaliste - 2. Les jouets

    Pin It

    25 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires